Cette semaine, je reviens avec encore un post "sac". Il faut dire que celui que je vais vous présenter a été fait par une petite créatrice burgienne qui d'habitude fait plutôt des bijoux. Je veux parler de .... moi-même !

Au départ, il y avait un sac à café acheté 2 euros chez un torréfacteur de ma ville (du café bio bien sûr), un joli coupon en toile un peu épaisse acheté 1 euro dans mon magasin de seconde main et une anse achetée il y a bien longtemps en vue de faire un sac un jour. Il me restait à acheter 1 passepoil (sur l'idée de ma super prof Marie), 2 mousquetons, des oeillets et des rivets.

20190515_135432

J'ai commencé la confection à mon cours vendredi dernier car j'avais des doutes sur la taille et autres questions pour lesquelles le savoir de ma prof Marie m'était nécessaire. Et puis lors du dimanche pluvieux de fin de semaine, j'ai voulu faire quelques petites coutures pour m'avancer pour mon cours de vendredi prochain. Et de fil en aiguille .... j'ai terminé mon sac !

Une fois la première mésaventure passée, c'est allé tout seul.
Mais vous ne voulez pas savoir ce que j'ai fait. Ah si ? Bon d'accord je vous dis. En fait je ne voulais pas laver ce sac à café. Et quand je l'ai travaillé vendredi, j'ai eu plein de petites fibres qui ce sont collées à ma veste (ben oui, c'est de la toile de jute brute) et je me suis dit que je ne pouvais pas laisser comme ça si je ne voulais pas en avoir de partout à chaque fois que je le prendrais. J'ai donc pensé que le laver enlèverait toutes ces petites fibres (et au final j'ai quand même eu raison). J'ai donc mis mes 3 morceaux coupés aux bonnes dimensions (et je m'étais fait suer à les couper) dans ma machine à laver, programme délicat. Et quand  j'ai sorti mes morceaux, j'avais d'un côté une pelote de fils et de l'autre mes 3 morceaux tout éffilochés ! (et non je n'ai pas eu le réflexe photo à ce moment là). Erreur de débutante, je n'avais pas pensé que tout allait s'effilocher au lavage. Il m'a donc fallu revoir la taille de mon sac à la baisse qui a par conséquent perdu 5 cm en hauteur et 4 en largeur. Heureusement il a encore une taille raisonnable.

Je dois bien avouer que je ne suis pas peu fière du résultat -chevilles qui enflent mais j'assume ou presque, il faut savoir s'autocongratuler- : unique, original, en matériaux recyclés, à la forme simple mais tellement à mon image, à la fois moderne et bohême .... et fait quasiment toute seule qui plus est ! En fait, pour résumer, ce sac ... ça serait moi si je devais être un sac !

Allez, j'arrête mes longs discours et vous le montre.

Entoilage ...

20190519_114557

Assemblage ...

20190519_141841

20190519_141848

20190519_141858

Pose du passepoil ... maîtrise totale

20190519_164003

Assemblage de la toile extérieure et de la doublure .... maîtrise totale

20190519_144016

Retournement ... maîtrise totale

20190519_144454

Même Monsieur a été mis à contribution pour mettre les oeillets ...

20190519_155952

Et tadam ...

20190519_163954  20190519_164019

Poches intérieures ... maîtrise totale

20190519_164045  20190519_164109

Coins cousus pour faire un fond ... presque maîtrise totale

20190520_222342

20190519_164151  20190519_164225

20190520_081559 bis

Moi c'est ça que j'aime : mélanger le neuf et l'occasion, le moderne et le désuet, la sobriété et une touche de fantaisie, la sagesse avec un peu de folie, le sérieux sans oublier l'humour, le sexy tout en finesse, créer la surprise et l'étonnement, aller au bout de mes envies et de mes convictions ..... dans mes créations, dans ma vie ...

olala je me lâche un peu dans ce post. Ce sac me fait un effet de fou !

 

Marie

 


N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter (en haut à gauche) pour partager mes aventures tous les mercredis.
Vous pouvez également liker ma page FB les p'tits bijoux de marie qui est plus spécifiquement dédiée à mes créations, me suivre sur Instagram Les p'tits bijoux de Marie et faire un tour sur ma boutique Un Grand Marché pour trouver des bijoux uniques, originaux et à petits prix.