Ca y est, je me suis lancée !! Lancée dans la cuisson des gâteaux au cuit vapeur. Oui, oui, vous avez bien lu.

J'avais un peu de mal à imaginer ce que cela pouvait donner. Je lisais des blogs qui en parlaient et disaient que c'était vraiment bien, j'avais des recettes, ma mère m'avait parlé de petits pains ... mais je n'avais pas osé sauter le pas.

Et mercredi, c'est un peu par hasard que j'y suis venu. En fait, il y avait une recette de moëlleux à la noisette dans l'un de mes livres de gâteaux sans gluten qui me faisait de l'oeil depuis un moment. J'ai donc décidé de réaliser ses petits gâteaux (surtout qu'en nous rendant dans notre boulangerie bio l'après-midi même, ma pitchounette "bavait" devant le petit moelleux aux noisettes). Et c'est en arrivant au bas de ma recette que j'ai vu que la cuisson était au cuit vapeur. Qu'à celà ne tienne, c'était la bonne occasion pour essayer.

Nous voilà donc avec H. en train de préparer les ingrédients. Et bien entendu, comme quasi à chaque fois, bien que mon placard regorge de diverses choses pour la patisserie (purée d'amande, pépites de chocolat, noix de coco râpé, raisins sec, mélasse, noisettes en poudre, lait de coco, crème de coco, huiles essentielles diverses, amandes, noisettes, cacahuètes, beurre de cacahuètes ...) il me manquait un ingrédient. Mais c'était un ingrédient clé puisque la purée de noisette est quand même la base de ces petits moëlleux aux noisettes ! Ni une ni deux, en un tour de cuillère, je prenais le pot de Kokolo dont je vous ai parlé ici et le tour était joué (et pour la petite anécdote, en rangeant tous les ingrédients dans mon placard, j'ai trouvé .... un pot de purée de noisettes !).

Et le résultat .... un délice. Ce que j'ai vraiment apprécié c'est que c'est cuit uniformément de cette manière : pas de distinction entre le bord, le centre, le dessus, le dessous (je ne sais pas si vous voyez bien ce que je veux dire !). Et le goût de noisette est intense. Bref, une 98 % réussite. Oui, il y a quand même un petit bémol : c'était un tout petit peu sec. Mais je ne pense pas que ça vienne de la cuisson au cuit vapeur, mais plutôt du fait que j'ai laissé cuire trop longtemps (pourtant le bouquin préconisait 30 min de cuisson et je n'ai laissé que 20 min).

DSC07670

DSC07669

DSC07672

DSC07671

DSC07673

En fait, ma crainte initiale n'avait pas lieu d'être : j'avais peur que la vapeur tombe sur les gâteaux en cours de cuisson et qu'ils soient tout mouillés ! Et bien non, même pas. Bon il faut dire que j'ai un cuit vapeur de compétition et que la vapeur ruisselle sous le couvercle et ensuite sur les parois du panier ... donc rien sur les gâteaux. Il faut juste faire attention en soulevant le couvercle de ne pas faire tomber la vapeur sur les gâteaux.

Les gâteaux au cuit vapeur, je dis OUI ! A refaire (très vite).

 Marie